Parquets stratifiés

La solution économique

On emploie souvent le terme de « parquet stratifié » même si techniquement, il ne s’agit pas véritablement d’un parquet car il n’est pas en bois. Il est en fait constitué d’une image de bois imprimée sur une sous couche composite et protégée par une résine.

Ses avantages :

. dureté et résistance du parement normalisé UPEC,
. usinage permettant en général une pose flottante rapide,
. aspect flatteur dès la pose,
. grand choix de coloris et de décors.

Ses inconvénients : 

. aspect dégradé à l’usage (jonction des lames, seuils, passages fréquents…),
. impossibilité de rénovation,
. très sonore en pose flottante,
. l’aspect ne trompe pas les amateurs de belles matières.

Le parquet stratifié mérite en général une pose flottante, car c’est souvent le prix qui est recherché.

Dès lors les économies de colle et le gain de temps à la pose sont nécessaires.

Les prix évoluent entre 10 et 40 euros TTC le m2.

Quelques exemples :